© stock.adobe.com

Niveau d’endettement des ménages français : la Banque de France juge le risque élevé

Publié le  à 0 h 0

Endettement : un risque direct limité pour les ménages, mais pas pour l’économie

En empruntant très largement à taux fixes, les ménages français ne risquent rien face à une hausse de taux d’intérêt. Du moins directement, au sens financier. La hausse des taux d’intérêt va cependant, mécaniquement, donner un coup d’arrêt à la consommation, ainsi qu’au marché de l’immobilier. Indirectement, l’économie devrait donc ralentir nettement.

Comparatif de croissance en % du marché des crédits

Risques liés à l’assouplissement des conditions d’octroi de crédits

Les banques françaises sont tentées de faciliter l’octroi de crédits immobiliers, la demande étant en baisse. Le souci étant que le marché de l’immobilier affiche des prix totalement irrationnels. Les acheteurs profitent donc de conditions de financement attractives, mais pour acheter des biens trop chers. La perte financière à terme est donc une bombe à retardement. La hausse des taux d’intérêt devrait faire fléchir le marché de l’immobilier.

Explosion des crédits à la consommation

Le marché de l’automobile, en grande forme en France, repose essentiellement sur les nouvelles conditions de financement à la mode : le leasing avec un mode de financement à crédit. Cette mode de consommation conduit les Français à détenir le record en Europe d’endettement sur les crédits à la consommation. Ces derniers sont les premiers signes de difficultés financières. Aux USA, le défaut de remboursement des crédits auto avoisine les 10%, signe de la fragilité financière des plus modestes.

Vos avis sur le Niveau d’endettement des ménages français : la Banque de France juge le risque élevé
0 vote
Notation : /5

Portfolio

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.