© stock.adobe.com

SCPI et Assurance-Vie : le Duo gagnant ?

Publié le  à 0 h 0

2Epargne : investir en immobilier locatif via l’assurance-vie2

Les [a[Scpi]a] permettent un [a[investissement]a] collectif en immobilier locatif sous forme de part d’immeubles, d’habitation, de bureaux ou de commerces... Ce type de placement offre donc une possibilité d’[a[investissement]a] quelque soit la capacité d’investissement de l’épargnant, il suffit alors de n’acheter que le nombre désiré de parts de SCPI.

Très appréciée des Français, les [a[SCPI]a], également appelées "pierre- papier" sont comme l’ensemble des placements [a[immobilier]a] un [a[placement]a] jugé rassurant par les épargnants, bien qu’il ne soit pas dénué de risques surtout dans la conjoncture actuelle.
Les SCPI sont des placements performants. Si les rendements SCPI ont affiché une baisse en 2011, ils restent néanmoins attractifs surtout s’ils profitent de la fiscalité avantageuse de l’[a[assurance-vie]a].

En effet, l’[a[assurance-vie]a] profite d’un statut fiscal particulier permettant de faire fructifier son épargne tout en bénéficier d’exonération d’[a[impôts]a] sur les plus-values réalisées restant un temps prédefini sur le contrat. Au bout de 8 ans de detention, l’exonération est totale.

2SCPI via assurance-vie : soustraire ses revenus locatif à l’imposition2

Les SCPI ont pour objectif de profiter du potentiel de rendement des biens détenus par les souscripteurs. Un rendement qui est soumis à l’impôt sur le revenu selon la tranche marginale d’imposition de l’investisseur et qui s’en trouve trouve fortement réduit surtout chez les investisseurs fortunés.

Investir dans des SCPI via un contrat d’assurance-vie permet donc de contourner cette fiscalité et de mettre à l’abri ses plus values. A condition bien-sûr de conserver les revenus fonciers dégagés dans l’enveloppe du contrat d’[a[assurance vie]a] jusqu’à la fin du contrat.

2SCPI via assurance-vie : profitez d’un bonne liquidité2

La contraire principale des Scpi souscrites en direct, est le manque de liquidité. En effet, revendre ses parts de Scpi, nécessite des délais qui peuvent s’avérer très inconfortable pour l’épargnant qui souhaite ré-arbitrer son capital.

Dans le cadre de l’assurance-vie, la liquidité est bien plus forte puisqu’en cas de besoin, l’assureur rachète les parts à tout moment et sans délais.

2SCPI via assurance-vie : pas d’accès au crédit2

Un inconvénients tout de même aux Scpi souscrites au sein d’un contrat d’assurance-vie, l’impossibilité de financer l’achat de part à l’aide d’un crédit. Lors d’un achat en direct, le crédit permet de profiter d’un effet levier intéressant.

Vos avis sur le SCPI et Assurance-Vie : le Duo gagnant ?
0 vote
Notation : /5

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.