© stock.adobe.com

Banque : le naufrage du package bancaire au profit de l’offre à la carte

Publié le

Tendance de l’offre bancaire

Qui n’a pas vécu cette scène ? Vous ouvrez un nouveau compte bancaire, le conseiller vous propose d’emblée une offre parfaite, le "package" ou offre groupée (compte à vu, carte bleue, découvert, revolving, une assurance etc …).

La standardisation bancaire est en route, vous signez pour un prix forfaitaire, un outil rapide, multifonction et souvent présenter comme économique, mais est-ce la réalité ?

Package et standardisation bancaire

Pour les banques, l’offre groupée est devenue un outil d’optimisation qui génère des revenus récurrents très juteux. Le package est trop souvent assimilé à une offre préférentielle que les services marketing ont bien modelé. Il représente cependant une tendance de consommation accrue qui n’est pas adaptée au petit client lambda.

En effet, les banques ont tendance à ajouter aux produits de base des services annexes qui font augmenter le tarif (frais bancaires) du forfait et ne correspondent pas aux besoins de la plupart des particuliers. De fait, l’intérêt pour le package se dégrade face au coût et au côté impersonnel du produit.

Offre à la carte : Baisse des prix de 5,4% et 6,5%

Selon l’enquête de l’Association Nationale de Consommateurs et Usagers, « CLCV - Mieux Vivre Votre Argent » sur les tarifs bancaires 2009, l’organisme constate que les packages se révèlent plus chers que les services à la carte dans plus de 50 % des banques (Panel de 124 banques), l’association évoque d’ailleurs des hausses de tarifs bien supérieures à l’inflation.

La majorité des consommateurs (51%) ayant un package déclarent ne pas utiliser tous les services qu’il contient. Enfin la tendance est à la baisse des tarifs pour les offres à la carte, entre 5,4% et 6,5% selon les profils de consommateurs, un repli qui n’est malheureusement pas uniforme.

Souscrire au package n’est pas obligatoire !

[(Il faut savoir que le banquier ne peut vous imposer son offre packagée. Depuis le 1er janvier 2003 (Loi Murcef), tout produit ou service bancaire lié à votre compte de dépôt et inclus dans une offre groupée peut être acheté séparément, sauf dans le cas où ce produit ou service est indissociable du compte lui-même.)]

L’émergence de l’offre à la carte

Aujourd’hui le client a deux revendications majeures, bénéficier d’une offre liberté qui propose des services à la carte, un concept qui collera le plus son profil bancaire et deuxièmement de la clarté au niveau des tarifs.

De leur côté les banques adoptent une approche éthique en relation avec cette clientèle. Cette mutation de marché est principalement notoire sur le secteur des banques en ligne, l’émergence de banques différentes qui surfent sur la vague du web.

Les chiffres eLCL

La banque en ligne eLCL indique, neuf mois après le lancement de son offre à la carte, que les clients qui configurent leurs paniers de services consomment 20 à 25% de plus qu’auparavant en bénéficiant d’un taux moyen de réduction de 15 à 20%. Le groupe est au–dela de ses prévisions, le taux de domiciliation des salaires de cette nouvelle clientèle a augmenté de 33%, une aubaine qui présage une relation bancaire plus longue pour l’établissement.

Info plus : Comparatif des banques en ligne

Vos avis sur le Banque : le naufrage du package bancaire au profit de l’offre à la carte
0 vote
Notation : /5

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.