© stock.adobe.com

Banque : Le marché de la clientèle aisée pour les banques en Europe

finance banqueemploi banquegestion banquebanque tarifsbanque groupemarché banquemarché bancaire

Publié le  à 0 h 0

2Clientèle bancaire aisée, segment stratégique !2

D’après le second rapport annuel Efma-Finalta rendu public aujourd’hui, le chiffre d’affaires réalisé par les banques européennes auprès de la clientèle aisée a diminué de 10 % en moyenne en 2009. Malgré cette baisse, le segment de la clientèle aisée revêt une importance stratégique accrue depuis le ralentissement économique.

2Clientèle bancaire aisée, segment à fortes variations en 20092

Cette moyenne masque néanmoins d’importantes variations dans la baisse du chiffre d’affaires sectoriel, puisque certaines banques ont enregistré des pertes de 25 % et plus. Un nombre limité de banques a réussi à afficher des chiffres en hausse, de quelques points seulement pour la plupart. D’après le rapport, les banques d’Europe de l’Est ont enregistré une baisse supérieure à celle des institutions d’Europe de l’Ouest.

2Clientèle bancaire aisée, satisfaction en baisse2

Le rapport souligne par ailleurs que la satisfaction de la clientèle aisée a diminué de 2,6 % en moyenne en Europe de l’Ouest au cours de l’année 2009. Après plusieurs années consécutives de satisfaction client en hausse, ces pertes équivalent pour les banques à plus de deux ans de bénéfices dans ce secteur. Une réputation mise à l’épreuve, une clientèle toujours plus exigeante et la performance même des produits d’investissement comme de la qualité conseil expliquent cette baisse de la satisfaction client.

Néanmoins, pour 76 % des banques, malgré ce fléchissement, la clientèle aisée constitue un segment beaucoup plus important qu’il y a douze mois, ceci s’expliquant principalement par le passage à un mode de financement basé sur le dépôt de détail plutôt que le dépôt en gros du fait de la crise.

2Clientèle bancaire aisée, un defi pour le banquier2

Incontestablement, la crise et le ralentissement économique qui a suivi posent des défis sans précédent aux directeurs de clientèle chargés de ce segment. Pour ceux qui parviennent à maintenir l’équilibre entre pressions à court et long terme, le redressement ne devrait pas tarder, en supposant que la conjoncture économique continue de s’améliorer. Pour ceux qui se concentrent sur le court terme, en vendant à une clientèle ciblée par exemple des produits chers à l’achat, les difficultés risquent de persister.

FS avec CP Finalta

Vos avis sur le Banque : Le marché de la clientèle aisée pour les banques en Europe
0 vote
Notation : /5

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.