© stock.adobe.com

Plan de rigueur / Impôts : Vers une nouvelle hausse de 7,2 milliards d’euros

Publié le  à 0 h 0

2Plan de rigueur : Hausse des impôts de 7,2 milliards d’euros, réduction des dépenses publiques de 1,5 milliards d’euros2

La commission des Finances a adopté mercredi le projet de loi de Finances rectificative 2012 qui prévoit 7,2 milliards d’euros de hausses d’impôt et 1,5 milliard de gel supplémentaire de dépenses, sans y apporter de modifications majeures, a-t-on appris de source parlementaire.

Ce projet de loi sera examiné à partir de lundi en séance à l’Assemblée. Mais compte-tenu de la majorité absolue actuelle, l’enjeu est limité.

2Plan de rigueur, oui, mais pas pour les députés ! Ils ont refusé la fiscalisation de leurs indemnités de frais de mandat, un comble !2

Les députés ont rejeté un amendement du député centriste Charles de Courson visant à fiscaliser l’indemnité représentative de frais de mandat (IRFM), dont l’absence de transparence sur son utilisation alimente les suspicions.

Cette indemnité d’un montant de 6.412 euros par mois, doit permettre aux députés "de faire face aux diverses dépenses liées à l’exercice de leur mandat qui ne sont pas directement prises en charge ou remboursées par l’Assemblée". Elle est distincte de l’indemnité parlementaire proprement dite.

2Exit la TVA Sociale, Exit les exonérations pour les heures supplémentaires2

Les discussions ont beaucoup tourné autour des articles 1 et 2 du projet de loi qui supprime la TVA sociale et les exonérations de cotisations salariales et patronales pour les heures supplémentaires, mesures emblématiques du précédent quinquennat, a-t-on appris de source parlementaire.

La hausse de la TVA devait être applicable à partir du 1er octobre. Il n’en sera donc rien. Mais ce serait sans doute la CSG qui sera augmentée afin de contribuer au renflouement des caisses de la sécurité sociale. Rien n’est encore décidé sur ce point.

2ISF : Une astuce pour appliquer les anciens barèmes dés cette année !2

Il était trop tard pour revenir aux anciens barèmes ISF dés cette année. En France, nous n’avons pas de rigueur budgétaire, mais nous avons des idées. Les fiscalistes ont donc proposé d’instituer une nouvelle surtaxe exceptionnelle, applicable cette année seulement, revenant ainsi à appliquer les anciens barèmes de l’ISF. Le texte instaure donc également une surtaxe "exceptionnelle" exigée des redevables de l’impôt de solidarité sur la fortune ([a[ISF]a]).

2Epargne salariale : Plus lourdement taxée !2

Coup bas pour l’épargne salariale ! Le relèvement du forfait social de 8 à 20% sur l’épargne salariale pénalisera l’épargne collective la plus en vogue actuellement. Une mesure qui va à l’encontre de l’épargne [a[retraite]a], les [a[PERCO]a] étant une solution mise en place dans ce cadre.

2Grandes sociétés, bancaires et pétrolières :2

Les grandes entreprises subiront une anticipation du versement de leur contribution exceptionnelle.

Des taxes spéciales frappent aussi les secteurs bancaires et pétrolier.

Un amendement du rapporteur général du Budget, qui double le double le taux de la taxe de risque systémique pour les banques, a été adopté.

2TVA : Des retours à 5,50% !2

La TVA à 5,5% sur le livre fait son retour.

Les députés n’ont pas adopté d’amendements majeurs. L’amendement PS visant à rétablir le taux de TVA à 5,5% pour le spectacle vivant, relevé à 7% l’an dernier, sera examiné en séance, a-t-on appris de source parlementaire.

Pour le nouveau rapporteur général du Budget, Christian Eckert (PS), cette mesure "a eu un impact relativement modique sur les finances publiques" et "a réellement pénalisé, en termes d’emplois artistiques et techniques, un secteur déjà fragilisé par la crise économique".

Vos avis sur le Plan de rigueur / Impôts : Vers une nouvelle hausse de 7,2 milliards d’euros
0 vote
Notation : /5

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.