Offres promotionnelles

Taux d'intérêts immobiliers

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 03/05/2019
Durées de crédit Taux moyens
7 ans 0,85 %
10 ans 1,00 %
15 ans 1,25 %
20 ans 1,45 %
25 ans 1,70 %
30 ans 2,40 %
(*) Mise à jour effectuée le 03/05/2019 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Taux crédits consommation

Liste non exhaustive des offres de crédits à la consommation
Établissements Taux d'appel - TAEG Fixes (1)
ONEY (ex. Banque Accord) 0.70 %
YOUNITED CREDIT 0.90 %
HELLO BANK 1.99 %
(1) Taux d'appel hors assurance obligatoire et optionnelle. Données indicatives uniquement. Le taux d'appel représente le meilleur taux possible pour une durée et un montant donné, le taux TAEG fixe proposé varie en fonction du montant et de la durée d'emprunt.
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Assurance-vie / Fonds euros

Années Rendements Fonds Euros (1)
+ Bas Moy. Med. + Haut
2018 0.350% 1.879% 1.850% 3.200%
2017 1.000% 1.948% 1.900% 4.050%
2016 0.040% 1.929% 2.000% 3.600%
2015 1.000% 2.472% 2.450% 4.000%
2014 0.840% 2.739% 2.730% 4.050%
2013 1.800% 3.090% 3.030% 4.750%
Source des rendements des fonds euros : Guide épargne - FranceTransactions.com. Les données concernant l'année de publication en cours peuvent être temporaires, en fonction de la publication des rendements par les assureurs. Ne représente pas l'éxhaustivité des offres du marché. Les calculs sont effectués sur les seuls contrats d'assurance-vie référencés sur FranceTransactions.com. (1) Tous les rendements des fonds euros s'entendent nets de frais de gestion, bruts des prélèvements sociaux et fiscaux.

Réforme bancaire : l’Assemblée Nationale dit OUI !

Réforme bancaire : la séparation bancaire est enfin validée par les députés de l’Assemblée Nationale. détails ...

Publié le

Projet de réforme bancaire : validé par l’Assemblée Nationale

Le projet de réforme bancaire qui prône une séparation de la banque de détail des activités les plus spéculatives, a été validé mardi 19 février par l’Assemblée Nationale.

Au terme de son examen en première lecture, ce projet de loi de séparation et de régulation bancaire a été adopté par 315 voix contre 161.

Le texte prévoit notamment le cantonnement des activités spéculatives des banques au sein d’une filiale séparée, l’obligation de publier des informations sur leurs activités à l’étranger et restreint certains frais pour les clients.

Projet de réforme bancaire : les pours et les contres

- A droite, la quasi-majorité du groupe UMP a voté contre,
- Quinze députés ont voté pour, notamment Henri Guaino, David Douillet.
- Les deux députés du FN se sont abstenus.

- Le socialiste Laurent Baumel l’a jugé utile pour le pays.
- Le réalisme l’a emporté selon l’écologiste Eric Alauzet.
- Pour le communiste Nicolas Sansu, le projet ne répond que partiellement à l’objectif.
- Ce texte est une coquille quasiment vide pour Jean-François Lamour, député UMP.

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

A lire également